Vague bleue

Pendant que certaines mises sur des lignes droites pour un design hyper contemporain, d’autres au contraire arrondissent les angles et comptent sur leurs courbes pour nous séduire. Les piscines rondes, à la fois discrètes et conviviales, se faufilent dans tous les jardins. Est-ce pour mieux faire des ronds dans l’eau ? Et si c’était tout simplement pour nous faire tourner en bourrique ?

Les piscines rondes ne manquent pas de charme. Pourtant, elles n’ont pas vraiment la cote. Elles nous rappellent trop souvent ces modèles en caout-chouc qui se crevaient telles de vielles baudruches au premier coup d’ongle. Pourtant, certains de ces modèles ont fait la renommée des villas califor-niennes dans les années 50. D’autres continuent à faire le beau dans des parcs anciens ou devant de vieilles demeures de style. Arrondies ou en forme de haricot, ces piscines aux courbes généreuses ont surtout l’avan-tage de pouvoir être installées partout, jusque dans les plus petits espaces.

Une bulle de… plastique

Les piscines gonflables ou autoportantes représentent la majorité des pis-cines rondes. Le premier modèle tient comme par magie grâce à un boudin supérieur gonflable. Le deuxième est constitué de tubes. Tous les deux ont les mêmes avantages. Ils sont peu onéreux. Par ailleurs, l’un et l’autre se dé-monte et se range facilement. Malheureusement, la plupart du temps, vous ne les rangez pas car ces piscines, hyper fragiles, sont souvent hors service avant la fin de l’été. Pour un modèle plus résistant, optez pour une piscine ronde en kit. Elles sont composées de panneaux en acier ou en résine avec un liner pour assurer l’étanchéité.

Ronde et enterrée

Pour un résultat encore plus proche d’une « vraie » piscine, choisissez un modèle enterré. La forme n’en sera que plus originale car la majorité des piscines enterrées sont rectangulaires ou de formes libres. Attention tous les matériaux ne sont pas compatibles avec cette forme. C’est le cas par exemple du parpaing. Le système le plus adapté reste la coque polyester à condition d’avoir un accès pour la faire livrer dans son jardin. La réalisation en coffrage (béton coulé entre deux parois) ou en gunite (béton projeté sur un ferraillage) permet toutes les réalisations à un coût beaucoup plus élevé.

Hommage aux années 50

C’est un modèle très Art Déco, l’un de ceux qui ont fait le succès mais aussi le style des maisons californiennes dans les années 50. La piscine haricot, comme son nom l’indique, a la forme d’un… haricot. Elle était généralement construite juste devant la terrasse de la maison pour être visible et acces-sible de toutes les pièces. Ces piscines, mi-ovales, mi-rondes, peuvent être déclinées dans toutes les tailles. Moins conventionnelles qu’une piscine rec-tangulaire, elles apportent un peu de rondeur dans les jardins, pour mieux s’accorder avec nos formes.