Un monde de brut

Il n’y a qu’à feuilleter les magazines de décoration pour s’en apercevoir, le bois brut à la côte ! Il reflète sur-tout les goûts actuels pour l’écologie. Exit les boiseries vernies et foncées, place aujourd’hui au naturel. Débarrassé de ses couches de cire, de son vernis jauni ou de sa peinture brillante, le bois clair se la joue brut de décoffrage. Meuble de métier, porte ancienne ou poutre respirent de nouveau pour devenir une pièce maîtresse de notre déco.

Le bois naturel, un incontournable

Envie de naturel, de lignes épurées et de déco-ration minimaliste ? Ça tombe bien, vous êtes exactement dans la tendance. En pleine prise de conscience écologique, la déco suit la mouvance pour revenir à un intérieur plus en rapport avec la nature. Le mobilier et les accessoires bruts re-prennent possession des lieux. Ceux qui ont hérité de meubles de famille devront quand même user pas mal d’huile de coude pour les nettoyer et leur rendre leur premier aspect. Que les autres se rassurent, de nombreux designers utilisent du bois brut dans leurs créations pour une ambiance plus contemporaine. Quoi qu’il en soit, le bois brut demande plus d’entretien qu’il n’y paraît.

Un bon nettoyage

Pour obtenir un bois clair, commencez par le dé-crasser avec de la lessive type Saint-Marc ou du savon noir. Pour éclaircir un bois foncé comme le chêne ou le châtaignier, utilisez un produit éclaircisseur bois du commerce ou un mélange fait maison avec de l’eau, de l’ammoniaque et de l’eau oxygénée. Attention à le faire dans une pièce aérée avec des gants, voire un masque de protection. Pour nettoyer un bois clair comme le hêtre, ajoutez un peu de javel à votre eau chaude, brossez et rincez bien. Pour ce qui est de l’outil, utilisez une brosse en nylon ou de la laine d’acier. Il ne reste plus qu’à frotter, frotter, frotter…

Un bon décapage

Les bois teints ont besoin d’être débarrassés de leurs vieux vernis ou de leurs teintes ancestrales. C’est la même chose pour les cires anciennes qui sont souvent incrustées dans le bois. Utilisez des produits vendus dans le commerce et renouvelez l’opération plusieurs fois. Si vous souhaitez conserver une légère patine, laissez un peu de peinture dans les angles ou sur le plateau d’un meuble. Fixez-la avec un protecteur mat.

Une bonne protection

Un meuble débarrassé de cire a plus de risque de devenir gris au contact des rayons du soleil. Une légère finition comme un vernis bois mat préservera sa teinte naturelle. Pour le protéger, vous pouvez également utiliser du lait de cire au carnauba 100 % naturel, qui nettoie le bois et le fait briller. Évitez l’huile de lin, qui le brunit.

Un bon entretien

Si vos meubles en bois brut ont reçu une finition (huile ou ver-nis), un chiffon imbibé d’eau suffit. S’ils sont restés bruts et que vous souhaitez les conserver ainsi, vous devrez les dégriser de temps en temps. Sachez également qu’ils seront plus fra-giles et moins résistants aux tâches. Une bonne nouvelle mal-gré tout, les fabricants développent des produits d’entretien et de rénovation de plus en plus écologiques.