Place à la végétalisation verticale

Marre du béton et du peu de superficie disponible en centre-ville ? Face à ce casse-tête, privilégiez la végétalisation verticale. Murs végétaux, bacs rectangulaires ou fleurs en pots suspendus… les solutions sont nombreuses et désormais accessibles.

Comment cacher le moche ? En apportant tout simplement de la verdure à une façade, un couloir, une clôture ou un simple poteau disgracieux. L’importance du végétal dans l’habitat permet de voir la vie en vert. Pour créer de la vie et une ambiance plus détendue, la végétalisation verticale reste une vraie alternative qui a le vent en poupe. Reste à bien choisir comment créer ce jardin illusoire. Si les toitures végétales et les jardins suspendus sont des structures qui cumulent les avantages en termes d’agrément et d’isolation thermique et phonique… il est vrai que leur installation obéit à des règles très strictes qui imposent de faire appel à des professionnels. D’autres solutions existent toutefois avec des bacs rectangulaires ou des fleurs en pots suspendus. Au-delà des très sophistiqués, on trouve désormais des systèmes particulièrement simples, notamment autour de l’épineuse question de l’arrosage avec des jardinières et des pots équipés d’une réserve d’eau. Vous pouvez également utiliser en seconde vie le bois des palettes récupérées ou encore une étagère verticale qui accueilleront des plantes faciles à cultiver.

Quelles plantations ?

Le choix des plantes est capital ainsi que leur implantation pour éviter de mauvaises surprises… et une durée de vie limitée de votre carré vert suspendu. Les plantes seront sélectionnées en fonction de l’ensoleillement et de la lumière de l’espace disponible. Ne pas oublier de privilégier en bas les espèces qui aiment l’ombre et d’installer en hauteur celles qui apprécient le soleil. Les plantes grimpantes sont ainsi une belle alternative et ne demanderont que peu d’entretien, c’est le cas des clématites ou des florifères, des lierres ou des roses. Les fougères sont idéales pour les lieux ombragés ou humides, comme une petite cour urbaine.

Un potager vertical

Le potager vertical est une façon de cultiver des plantes et des légumes hors-sol. Très pratique, cette alternative connaît un vrai succès en centre-ville… permettant même à ceux qui vivent en appartement d’avoir un coin de verdure où il est possible de faire pousser ses propres légumes sur un balcon en ville ou sur un simple rebord de fenêtre. De nombreuses plantes peuvent y pousser, l’idée étant de ne pas miser sur des cultures qui prennent trop de place ou qui ont besoin d’une profondeur. Exit les pommes de terre ! Mais vous pourrez déguster des tomates cerises ou des aromates.

L’astuce !
Vous pouvez opter pour un arrosage goutte à goutte pour une relaxation garantie !