On se blinde !

Dans quelques mois, c’est l’été, époque douce s’il en est, qui sent bon les vacances ! Malheureusement, cette période aimée ne rime pas qu’avec farniente et bains de soleil. Elle apporte aussi son lot de désagréments. Les moustiques, les aoûtats et les rois de la pince… autrement dit les voleurs, as de la cambriole. Ouvrir l’œil ou investir dans un molosse aux canines respectables, ne suffit plus aujourd’hui. Il en faut davantage pour effrayer les malfrats. Heureusement, des solutions existent pour limiter les risques.

Un cambriolage est une expérience difficile à vivre, souvent traumatisante. Malheureusement, c’est un phénomène croissant, qui touche tout le monde, en ville comme à la campagne, en immeuble ou en résidence individuelle. La majorité des cambrioleurs passe par les portes ou par les fenêtres. Il faut donc commencer par les sécuriser. «Bon crocheteur toutes portes crochète»…

Pour faire mentir cette citation de Charles de Bourdigné, il faut renforcer sa protection. 9 fois sur 10, les cambrioleurs ne passent pas la porte. Si elle leur résiste plus de 3 minutes, ils abandonnent !

Sécuriser la porte d’entrée

Si le voleur peut l’ouvrir d’un coup d’épaule, c’est un jeu d’enfant pour lui ! En revanche, plus la porte est solide, plus elle mettra de temps à céder. Ajoutez-lui des cornières anti-pinces qui empêchent l’utilisation d’un pied de biche. On peut aussi faire installer une porte blindée et même ajouter un blindage sur une porte existante, à condition toutefois de le faire sur les autres accès, comme pour un garage s’il est à proximité de l’entrée. Sinon, cela ne sert à rien et le cambrioleur a des solutions de repli. Avoir une porte résistante, c’est une chose mais il lui faut aussi une bonne serrure. Optez pour un modèle multipoint. Il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel pour équiper sa porte d’entrée. Le dispositif résiste plus longtemps et généralement les malfaiteurs partent avant d’être arrivés à leurs fins.

Sécuriser les fenêtres

Les fenêtres et les portes fenêtres sont, avec les portes d’entrée, les points sensibles d’une maison. Il faut régulièrement les entretenir et vérifier leur système de fermeture.

Fenêtres et portes fenêtres doivent être de bonne qualité. La structure et les éléments qui les composent (gonds, vis, verrou, serrure…) sont importants. Il est également conseillé de renforcer les charnières. Si vous êtes dans des zones à risque, pensez à consolider les ouvertures avec des verrous métalliques, des barres d’appui ou des grilles de sécurité.

Installez un vitrage hautement résistant. Sa qualité et sa résistance dépendent du nombre de feuilles de verre qui le composent, de leur épaisseur ainsi que de la qualité du film polyvinyle butyral (PVB), inséré à l’intérieur du vitrage. Sachez que le simple et double vitrage classique vole en éclats au bout de 30 secondes, le vitrage feuilleté tient 3 minutes et le nec plus ultra, le vitrage retardataire d’effraction, le plus costaud, résiste 6 minutes.

Il est également recommandé de compléter le dispositif avec des volets (battants ou roulants). Ils dissuadent certains cambrioleurs d’une tentative d’effraction.

«Prudence est mère de sûreté»… Vous avez beau avoir investi dans du matériel hyper résistant, il y a quelques règles à respecter pour éviter toute tentation. Pensez à fermer la porte à clé même si vous ne vous absentez qu’un court instant. Ne laissez pas de clé sous le paillasson, dans un pot de fleurs ou dans la boîte aux lettres. Évitez aussi de donner des informations sur vos emplois du temps sur les réseaux sociaux. Enfin, pour vraiment vous absenter en toute sécurité, vous pouvez installer une alarme ou faire appel à un service de télésurveillance.