L’or bleu

Bleu pour le ciel et doré pour l’or. Choisies dans un premier temps par l’université de Berkeley, ces deux couleurs ont été définitivement adoptées comme symboles de la Californie en 1951. Il est vrai qu’elles représentent bien les disparités de cet état gigantesque et de ses habitants. Le bleu du ciel et de la mer représente la nature omniprésente. Quant au doré, il peut être associé à une autre partie de la population, plus blingbling où tous les excès sont permis.

Un bleu intense et profond

Entre ciel et mer, le bleu a toujours eu ses adeptes. À la fois intemporel et raffiné, il trouve toujours le bon ton pour se faufiler dans nos intérieurs. Cette année 2017 est placée sous le signe du bleu foncé. Couleur froide en apparence, elle apporte pourtant calme ou sérénité. Qu’il soit marine, roi ou Klein, le bleu donne la personnalité à un meuble, à un mur voire à une pièce entière sans oublier de lui apporter un supplément d’âme.

Comment ?

Par petites touches pour une déco plus pep’s. Comme «fil rouge» dans toute la maison. Optez pour le m ê m e bleu, sur un mur, un tapis, en guise de tête de lit ou de lampe, unie ou version graphique… L’important est de choisir la même nuance pour faciliter la transition d’une pièce à l’autre et pour sublimer le décor.

Avec quoi ?

Bleu + bleu Oui au mariage de différents bleus mais pas n’importe comment ni dans toutes les pièces. Osez le dégradé en passant par exemple du noir au bleu marine puis accessoirisez l’ensemble avec un ou deux coussins bleu ciel pour illuminer la pièce. Non au total look bleu ! Évitez par exemple d’associer un mur bleu marine à un autre bleu clair avec des plinthes turquoise et des tissus bleu électrique. Bleu +… Le gris, le marron, le jaune moutarde et même le noir se marient à merveille avec le bleu. Pour un effet encore plus tendance, pensez à les associer à des meubles en bois clair de style scandinave.

Bling-bling mais pas trop !

L’or fait toujours son petit effet. Par petites touches, il illumine nos intérieurs. Concurrencé cette année par le cuivre, il résiste sobrement pour éviter le côté «m’as-tu-vu» parfois agaçant et… ringard.

Comment ?

Comme pour le bleu, par petites touches ! Il faut savoir le doser et l’utiliser avec parcimonie. Des exemples ? En luminaires, robinets de salle de bains, pieds de table ou via un miroir doré mais une fois encore, attention, pas tous ensemble !

Avec quoi ?

L’or peut compter sur quelques amis fidèles : le gris, le taupe, le bleu et le jaune moutarde qui le rendent actuel. Plus classique, mais tout autant efficace, l’or associé au noir et au blanc a toujours autant d’adeptes. Ils les réveillent à toute «or» du jour et de la nuit…