L’oeil dans le rétro

Les meubles fifties ont la cote ! Enfilades à pieds compas, fauteuils cosy et lampes épurées sont de retour. Si le mobilier vintage est toujours plébiscité, les pièces originales sont rares et surtout, hors de prix. Heureusement, des rééditions existent. En attendant, haro sur les greniers de nos grands-parents !

Les années 50 ont le vent en poupe. Voilà pourtant quelques années que ça dure. Et aujourd’hui, trouver du mobilier vintage devient un coup de maître. Il faut surtout avoir gagné au loto pour s’offrir une pièce originale. La moindre chaise d’école créée par Jean Prouvé dans ses ateliers à Nancy se chiffre tout de suite à plusieurs centaines d’euros. Ces meubles nés sous les Trente Glorieuses s’arrachent comme des petits pains. Gros plan
sur le «must have» du vintage :

L’enfilade scandinave

Venue tout droit des pays nordiques, elle est la star des années 60. C’est le meuble phare de ce style de décoration d’intérieur, mêlant la simplicité de la structure à l’utilisation du bois pour un rendu naturel mais surtout la praticité grâce à ses nombreux rangements. Plus d’un demi-siècle plus tard, elle est toujours d’actualité avec ses pieds compas et ses différents compartiments.

Le lit en rotin
Il fait un carton dans les chambres d’enfant. C’est surtout le rotin qui revient en force dans nos intérieurs. Lit pour enfant, fauteuil confortable et surtout vieux paniers apportent la petite touche vintage dont on a besoin. À éviter en revanche le total look rotin. Pas plus d’un élément par pièce !

La dame-jeanne
Cette grosse bouteille en verre de couleur est l’accessoire vintage qu’il faut avoir. Facile à trouver, de différentes tailles, de couleurs différentes ou en version transparente, la dame-jeanne se faufile partout, seule ou à plusieurs. Les plus hardis oseront la lampe avec son abat-jour en laine dans sa version XXL.

Les vieilles cartes d’école
Elles ont disparu des salles de classes depuis bien longtemps. Mais les anciennes planches pédagogiques font désormais l’école buissonnière dans nos intérieurs. Animalières, botaniques ou géographiques, elles sont aujourd’hui traquées par les plus nostalgiques d’entre nous.

Les tables tripodes
Pratiques, petites, elles se glissent partout, en bout de canapé, en table de nuit, seules ou en groupe. Les tables tripodes surfent sur la vague du vintage pour reprendre du service. Leur ligne les rend désirables et faciles à customiser.

Les rééditions de pièces emblématiques
Face à l’envolée des prix certains éditeurs ont choisi de rééditer les pièces les plus emblématiques. C’est le cas par exemple de Vitra, du scandinave
Fritz Hansen ou encore de l’américain Knoll, et enfin de ceux qui profitent de cette mode pour copier les plus belles créations avec plus ou moins de
succès quant au résultat. Le prix lui est imbattable.