Les autres stars de la Californie

La Californie ne se résume pas à ses stars d’Hollywood, à ses séquoias géants ou à son Golden Gate Bridge. Elle a bien d’autres choses à offrir. Direction Palm Springs pour s’en rendre compte. Située à deux heures de route de Los Angeles, cette ville aux portes du désert, a attiré la jetset hollywoodienne à partir des années 30. Les architectes de l’époque y ont des banques, des restaurants, des hôtels et surtout des maisons. Avec leur style très caractéristique, elles sont aujourd’hui encore le symbole du «California way of life» de l’époque.

California dreamin’

Des maisons au toit plat, à larges ouvertures avec piscine et terrasses généreuses… Le style californien, né dans les années 50, se caractérise par une silhouette avant-gardiste où l’intérieur et l’extérieur ne font qu’un. Inspiré par le Bauhaus et le modernisme européen de l’entre-deux-guerres, ce mouvement architectural typique de la Californie du Sud, se base sur des matériaux simples, bruts pour mettre en valeur la luminosité et la nature.

En lien avec l’environnement

Ces maisons ont dans un premier temps étaient construites pour des stars en quête de tranquillité, qui ne veulent surtout pas être vues. Pour préserver leur anonymat, la façade est sobre, avec très peu d’ouvertures. En fait, tout se passe à l’arrière. Là, les volumes éclatent au grand jour et s’ouvrent sur des paysages à couper le souffle.

Beau et brut à la fois

Par souci de discrétion, les habitations de ce style sont généralement de plain-pied et de forme rectangulaire. Les matériaux originels sont préfabriqués et innovants pour l’époque. Le béton des murs se mêlent à l’acier et au verre. Les grandes baies vitrées, omniprésentes, s’ouvrent sur de larges terrasses et une vaste piscine, de préférence très proche de la maison. Là encore, les portes coulissantes, en acier ou bois, et le verre rendent floue la différence entre intérieur et extérieur.

Les vedettes de Palm Springs

La ville est le berceau du «modernisme du désert», ce style architectural né dans le sud de la Californie. Les plus grandes stars ont craqué pour ses maisons : Franck Sinatra, Bob Hope, Steve McQueen et même Marilyn Monroe. Elles sont aujourd’hui la fierté de la ville qui propose des visites guidées autour des résidences de stars, pendant que d’autres sont toujours à louer, pour une grosse poignée de dollars ! La plus convoitée : La Twin Palms construite pour Franck Sinatra en 1947. La maison a marqué les esprits avec sa piscine en forme de piano à queue et ses fêtes inoubliables. Elle porte toujours les stigmates de la relation tumultueuse entre Sinatra et Ava Gardner comme par exemple un lavabo fêlé par l’actrice à grands coups de bouteille de champagne. Mais pour pouvoir le voir de près, il faudra casser sa tirelire. La maison est louée 2 200 dollars la nuit.