Le silence est d’or !

Et si le bruit était le pire ennemi de l’homme ? C’est en tout cas aujourd’hui l’un des critères principaux pour les achats immobiliers. Le bruit peut nous gâcher la vie, à l’extérieur comme à l’intérieur, en ville comme à la campagne.

Le son fait le mur

Pour être efficace, l’isolation phonique doit être pensée dans sa globalité : portes, grilles de ventilation, cheminées et surtout fenêtres. Ces dernières sont souvent les points faibles des habitations, notamment les plus anciennes. Tous les éléments, que ce soit le châssis, le vitrage et même le système de fermeture contribuent à ramener le calme dans nos intérieurs.

Faire un état des lieux

Avant de faire appel à un professionnel, vous pouvez vous-même apporter quelques améliorations. Repérez les éventuels problèmes d’étanchéité au niveau du dormant des fenêtres afin de refaire des joints en résine durcissable. Vous pourrez gagner jusque 5db. Pensez également aux coffres de volets roulants. La plupart du temps, ils ne sont pas isolés. Faites-le en fixant les différents éléments avec du silicone ou alors en recouvrant le tout d’isolant et de placoplâtre.

Ne pas rester sur le carreau

En ce qui concerne le changement de vitrage, passez par un professionnel. Non seulement, il vous renseignera sur les matériaux les plus performants mais il saura surtout les installer parfaitement pour garantir l’isolation. Il existe différents types de vitrages, simples, doubles, feuilletés acoustiques, etc.

L’ABC… des normes

Là on entre dans le vif du sujet… Tout est question de Rw ! Lui seul garanti la performance de l’isolation phonique d’une fenêtre. C’est l’indice d’affaiblissement acoustique, exprimé en décibels (Db). Plus le Rw est faible, plus le bruit passe… Si vous voulez vraiment devenir incollable, sachez que le professionnel vous parlera également d’«AC» pour Acotherm. Il indique la capacité d’une fenêtre à affaiblir le bruit extérieur. Avec une classe AC3 par exemple, les bruits de la route seront ainsi réduits d’environ 36 décibels.

Doubler la mise

Le double vitrage est la valeur sûre pour ramener le calme chez nous. L’isolation phonique sera meilleure si les deux vitrages sont d’épaisseurs différentes car c’est la différence des deux masses qui isole du bruit. Si vous habitez dans une zone très bruyante, proche d’une autoroute ou d’un aéroport, vous pouvez opter pour un double vitrage à isolation renforcée ou… investir dans des casques anti-bruit pour toute la famille.