Le placard sous l’escalier

Les escaliers sont souvent synonymes d’espace perdu. Pourtant, leur physionomie permet bien souvent de les utiliser à des buts de rangement. Il existe en effet de nombreux placards et dressings qui peuvent être installés sous l’escalier. Pour optimiser le moindre centimètre, quelques conseils qui vous guideront dans votre entreprise d’aménagement.

L’espace laissé sous un escalier peut aisément être transformé en un endroit de rangement en accueillant des étagères ou un placard dessiné sur mesure. Si vous êtes bricoleur, le travail devrait se faire sans de grandes difficultés. Avant de se lancer, il est essentiel de prévoir les dimensions et l’aménagement du placard. Pour notre démonstration, nous partirons du postulat suivant : l’aménagement d’un dessous d’escalier d’une profondeur de 90 cm, d’une hauteur comprise entre 90 et 220 cm pour une largeur de 195 cm. La réalisation du placard comprendra trois caissons indépendants posés sur roues et rails. À cela viendra se greffer un éclairage basse tension interne et une finition merisier par placage.

Les matériaux nécessaires

* Plaque d’épaisseur 5 mm finition merisier pour placage de l’ensemble.
* Aggloméré de 19 cm d’épaisseur.
* Dalles plastiques pour façade.
* Moulures de décoration.
* Poignées.
* Spots basse tension et fil de raccordement.
* Visserie de fixation et crochets décor.
* Tringlerie.

Le montage

Découper le bois selon les dimensions nécessaires des planches de fond et des faces avant et arrière.
* Poser les roues sous les caissons. Chacun d’entre eux doit comporter quatre roues non pivotantes posées aux coins et à 10 cm des bords de plateaux.
* Poser un rail en aluminium sous l’emplacement de chaque caisson.
* S’assurer de la capacité de la masse à glisser sur le rail.
* Fixer les côtés et fonds par vissage directement dans l’épaisseur du bois.

Les finitions

Il convient à ce moment de poser les panneaux décoratifs sur l’ensemble des planches des caissons. Ceux-ci, après avoir été découpés aux mesures de chaque planche, seront collés et agrafés. On applique ensuite les baguettes de décoration disposées au pourtour de chaque caisson, après les avoir auparavant teintées couleur merisier. Les imperfections seront gommées dans un dernier temps. Les dalles une fois posées, un passage de cirage de même teinte permet de faire disparaître les imperfections des joints

Le design

De plus en plus de concepteurs font le pari de placards mariant design et capacité de rangement. Les murs et les portes des placards sont tendus de tissu de tabac ou d’ameublement (en Dédar). Certains proposent des placards au style graphique qui sont en symbiose avec l’intérieur et passent presque inaperçus. D’autres modèles épousent la forme des marches. Cet effet de camouflage allie praticité et esthétique.

D’autres usages

Outre pour un placard, l’escalier est un lieu exploitable pour d’autres possibilités. De l’espace de rangement pratique et facilement accessible à l’espace de détente où l’on peut aménager un coin cosy comme une mini-bibliothèque. Tous les types d’escaliers s’adaptent désormais à cette tendance qui est d’optimiser au maximum l’espace pour gagner en confort. L’escalier regorge d’astuces pour installer un bureau, une cuisine, une cave à vin, des tiroirs, un espace étagères.