La salle des machines

Pour certaines d’entre nous, c’est la pièce à fuir, pour d’autres, c’est le rêve ! La buanderie permet en effet de ranger tout ce que l’on veut cacher : lave-linge, sèche linge, table à repasser, lessive, etc. Bref, tout ce qui est nécessaire à l’entretien d’une maison. Malheureusement, faute de temps ou de place, cet espace est souvent négligé. Pourtant, il suffit parfois de peu de chose : d’un simple recoin, de quelques étagères et d’un peu d’imagination.

Combien sommes-nous à faire ce rêve ? Avoir une buanderie où tout serait rangé, trié, plié. Bon, je vous l’accorde, comme rêve, il y a mieux ! Mais à force de passer son temps à chercher, à courir aux quatre coins de la maison pour trouver l’aspirateur, le produit à vitre et se retrouver avec le linge qui sèche au milieu du salon, il y a quand même de quoi y penser sérieusement ! Pour installer une buanderie digne de ce nom, il y a deux possibilités : y consacrer une pièce à part (et là, c’est le Nirvana !) ou alors aménager un espace dans une salle de bains, un garage et même au bout d’un couloir.

Où ?

C’est bien évidemment la première question à se poser. Il faut d’abord choisir le lieu où vous allez aménager votre buanderie avant de courir les magasins pour acheter tout ce dont vous avez besoin. Pensez surtout au bruit et installez-la de préférence loin des chambres. Le sous-sol est bien évidemment l’endroit idéal mais tout le monde n’en a pas. Pas de panique, des solutions existent. Vous pourrez notamment envisager une isolation acoustique. Mais certains éléments sont immuables. La buanderie devra en effet être équipée d’une arrivée d’eau et d’un conduit d’évacuation des eaux usées, d’une installation électrique spécifique (pensez à multiplier les prises pour pouvoir utiliser le fer à repasser sans débrancher la machine à laver) et enfin d’une fenêtre ou d’une bonne VMC pour éviter la condensation et un taux d’humidité trop important.

Quoi ?

La buanderie ne sera pas le dortoir de nos machines en tout genre. Une fois vos lave-linge et sèche-linge installés, (l’un sur l’autre ou côte à côte mais toujours avec un coffrage pour les protéger et pour pouvoir utiliser la surface comme plan de travail), vous pouvez vous consacrer le reste de l’espace pour aménager les zones de rangement et de repassage. Prévoyez donc un endroit où vous pourrez déplier facilement la table à repasser sans avoir à déplacer un meuble ou des paniers. Vous pouvez même fixer la planche directement au mur ou au-dessus de votre lave-linge pour l’avoir toujours à portée de… fer. N’oubliez pas également de prévoir de quoi faire sécher votre linge. Utilisez par exemple le plafond pour y installer un étendoir ou des fils rétractables qui prendront moins de place. La surface au sol est en effet souvent limitée, misez donc sur le rangement vertical. Prévoyez ainsi des étagères à la hauteur réglable, des crochets, des paniers coulissants… Surtout, n’oubliez pas l’escabeau. Vous en aurez besoin pour atteindre les objets les plus hauts. Pensez donc à prévoir de quoi le suspendre pour ne pas se prendre les pieds dedans.

Comment ?

La buanderie n’est pas la pièce glamour par excellence. On préfèrerait toutes aménager un boudoir. Il ne faut pas pour autant la délaisser. Bien au contraire ! Choisissez des couleurs que vous aimez, posez aussi un joli rideau pour cacher les machines ou les étagères et surtout, optez pour de jolies boîtes et des paniers assortis pour faire un ensemble harmonieux. En résumé, faites-vous plaisir ! Une petite précision pour terminer, si cet article s’adresse essentiellement aux femmes, rappelons que la buanderie n’est pas interdite aux hommes !