Cultiver le bambou, mode d’emploi

Planté en pleine terre ou en pot, le bambou permet de créer un joli écran vert offrant un peu d’intimité face aux vis-à-vis avoisinants. Facile d’entretien, cette plante est appréciée pour son feuillage persistant et sa résistance. Le bambou contribue également à créer une ambiance zen et apaisante dans les jardins et sur les terrasses.

Quelles variétés ?

Le Phyllostachys est un bambou de grande taille pouvant atteindre dix mètres de haut, idéal pour une haie. Le Sasa et le Pleioblastus sont des bambous de petite taille de 30 à 40 cm utilisés comme petite bordure ou comme couvre-sol.

Quand les planter ?

Théoriquement, le bambou peut se planter à n’importe quelle période de l’année. Toutefois, afin de favoriser la reprise des racines et d’améliorer ses chances de traverser le premier hiver sans dommage, il est préférable de mettre le bambou en terre de janvier à juin… et ainsi d’éviter les périodes de gel ou de forte chaleur. Il ne faut pas oublier que cette plante a besoin d’un arrosage abondant au moment de la plantation et d’un bon paillage pour éviter que la terre ou les racines ne gèlent… ce qui arrivera forcément dans notre région où l’hiver peut être particulièrement froid.

Quel emplacement ?

Au stade juvénile, tous les bambous apprécient les emplacements ombragés, mais par la suite ils se comportent souvent mieux au soleil. C’est pour cette raison que ces plantes ont tendance à grandir rapidement, pour aller vers la lumière.

Comment les planter ?

En pot : la plantation du bambou en pot est la solution idéale pour éviter qu’il ne devienne envahissant mais aussi pour se cacher rapidement du regard, que ce soit au jardin ou sur un balcon ou une terrasse. La règle d’or est de pouvoir l’arroser dès que la terre est sèche en surface. Le bambou redoute en effet la sécheresse et a constamment besoin d’eau.

En pleine terre : le bambou nécessite un sol humide, mais relativement bien drainé. Au début, un apport régulier de fumier sera le bienvenu. Pour éviter que les bambous qui sont traçants ne se développent partout, il faut penser absolument à aménager une barrière anti-rhizomes en creusant à 80 cm sous terre pour placer la bâche de protection. Selon les spécialistes, il faudra que cette barrière soit légèrement inclinée pour éviter que les racines ne se faufilent. Pensez également à espacer d’un mètre chaque bambou, car ils se développeront vite.

Astuces : Laisser tremper les pieds des bambous dans de l’eau avant de les planter pour que les racines soient bien détrempées. Tasser la terre autour pour éviter la prise au vent.