Couleur locale

// La diversité et les caractéristiques de l’habitat régional font la richesse de notre beau pays. La couleur contribue amplement à l’harmonie et l’identité de ses paysages. Sous l’influence des ressources environnementales et des conditions climatiques, le nuancier régional reflète aussi culture et traditions.

couleur-localeLes matériaux à disposition comme le calcaire, la chaux, le granit, l’ardoise, la brique, donnent le ton aux enduits et toitures. Cette toile de fond est ponctuée d’éléments de détail que sont les volets, fenêtres, menuiseries, dont les tonalités émanent d’une recherche conjuguant esthétisme, graphisme et environnement. Certaines couleurs traditionnelles, aux noms évocateurs, résultent d’un contexte culturel, tels le rouge sang de boeuf ou le bleu charrette. En réaction à l’austérité du climat, ou pour rythmer des alignements architecturaux trop monotones, certaines régions déploient un décor pictural gai et pimpant, accentuant parfois soubassements et cadres de fenêtres, comme le Nord. Tandis que d’autres se fondent dans la nature ou le climat ambiant.

En Lorraine, la dominante chromatique des enduits est le gris et le gris-beige, moyen ou foncé. Il existe d’ailleurs un “gris Lorraine” sur le nuancier des façades, en résonance avec les matériaux naturels bien sûr, pas le ciel ! Par endroits, on en trouve de plus colorés : ocres, verts, vieux-rose. Généralement, ils s’agrémentent d’éléments de décor qui contrastent que sobrement. Du blanc au brun jusqu’au ton bois, en passant par le beige et le gris, ils se confondent en camaïeu de couleurs sur les façades. Usuellement, les portes se distinguent des volets par une teinte différente et les encadrement se fardent d’ocre, de rose ou de rouge.

Chaque mairie délimite son nuancier afin d’éviter les grossièretés. Suivant les proportions à colorer et le style d’habitat, toutes les nuances ne peuvent être envisagées. Quiconque rénove ou construit peut bénéficier des conseils gratuits du CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement). Si le quartier est classé, il vous faudra l’accord des Bâtiments de France.

Peu à peu les couleurs originelles se perdent avec le vieillissement et le renouvellement des matériaux par des nouveaux, mais plus encore en raison du non respect de leur code. Préserver la richesse du patrimoine concerne chacun de nous, à l’instar des Alsaciens, fidèles à leur terre de traditions.

Alors méditons ce proverbe chinois : “L’intérieur de ta maison t’appartient, l’extérieur appartient aux passants”.