Bien vivre sous les combles

Sous les combles, c’est le bonheur ! Le grenier d’antan devient bureau, chambre d’enfant et même appartement. Ouvertures en vélux, cuisine, salle de bains sont ainsi créées, avec un look moderne et design.

Aménager ses combles est devenu une plus-value dans une maison pour faire grimper les prix et la surface d’un bien. Réaliser de tels travaux permet de bénéficier d’une surface au sol supplémentaire en ajoutant un cachet à la demeure. En matière de créativité, tout ou presque est possible. Il faut respecter certaines autorisations et suivre quelques préceptes pour mener à bien un tel projet.

Les astuces pratiques

Le fil rouge quant à un aménagement de combles tient en un terme : optimiser l’espace au maximum.
La chambre : on pourra disposer son lit sous la pente du toit en plaçant les oreillers vers le mur. Des couleurs douces et claires donneront l’impression de grand espace et offriront un peu de clarté. Selon que l’on opte pour une chambre d’enfants, une chambre avec rangements, beaucoup d’options sont réalisables, dans le choix du petit mobilier notamment.
La salle de bains : l’espace disponible sous la pente du toit peut servir à installer une baignoire. Pour une douche, il suffira d’intégrer le receveur sous la pente et d’adapter la paroi à la ligne des murs.
L’espace bureau : placé sous la pente du toit, il devient un aménagement intimiste favorisant la concentration. Du papier peint à motifs horizontaux atténuera la sensation de pente.
La cuisine : Le plan de travail, réalisé sur mesure, suivra l’angle des murs et sera ainsi plus important. Idéalement, on fabriquera quelques étagères pratiques.
Le dressing : réalisé avec les planches qui s’adaptent à l’inclinaison des pentes ou en plaçant une commode dans le renfoncement soit deux alternatives qui répondront à la problématique du gain d’espace.
Le salon : placé sous la pente, le canapé sera collé au mur. L’espace disponible sous les toits est alors bien exploité. Avec la fenêtre juste au-dessus, la lumière naturelle arrive vers la table basse. L’atout convivial de la pièce sera renforcé. Les étagères suivant la pente donnent une sensation d’étirement à la pièce. Conseil : avant d’acheter le canapé, quand on dispose d’un salon sous les combles, il convient de bien vérifier que la hauteur du dossier corresponde à la pente du toit.

Ce que dit la loi

Pour aménager ses combles en pièces à vivre, les combles doivent présenter des caractéristiques géométriques minimales. La surface et le volume habitables d’un logement doivent être de 14 mètres carrés et de 33 mètres cubes au moins par habitant, en référence au Code la construction et de l’habitation. Confier ses travaux à un professionnel de l’aménagement des combles est la meilleure sécurité pour être dans les normes. La création d’une surface de plancher supérieure à 20 mètres carrés rend obligatoire un permis de construire. Seuil relevé à 40 mètres carrés si le terrain est en zone urbaine. Le recours à un architecte et l’accord des Bâtiments de France peuvent être des étapes obligatoires dans certains cas.