Bien habiller ses murs

Il existe pléthore de revêtements muraux : peinture, papier peint, liège, carrelage, panneaux, lambris, tissu. Quelques conseils pour faire le bon choix.

Un revêtement mural permet une bonne protection des murs et des cloisons de la maison. Il confère également à l’ensemble un aspect décoratif agréable à l’œil. Encore faut-il opter pour celui qui sied le mieux à son projet, à ses goûts, à son budget.

La préparation des murs

Avant de déterminer un revêtement mural, il est primordial de préparer le support qui, en général, est en béton (béton armé, préfabriqué, parpaings, moellon, béton cellulaire) ou en plâtre (plaques ou carreaux). La tenue et la physionomie du revêtement dépendent de cette opération. Les enduits sont une solution appropriée pour remettre un mur en état et installer un support de qualité pour la finition. On distinguera plusieurs types d’enduits : mural qui protégera maçonnerie, cloisons et murs ; enduit de lissage qui permettra de terminer la préparation d’un mur après avoir comblé les trous et fissures avec un enduit de rebouchage si nécessaire ; enduit à la chaux lequel sera idéal pour des murs anciens Le crépi utilisé en extérieur pour les façades joue un rôle de protection de celles-ci. En intérieur, il protège les murs. Dans les deux cas, son effet ornemental est appréciable.

De la peinture au carrelage

Pour chaque lieu de vie existe un panel étendu de revêtements muraux. On commencera par l’intérieur. La peinture est un grand classique et demeure très stylée. Elle demande une belle surface. On distingue les peintures «glycéro » avec le white-spirit, l’essence de térébenthine comme solvants et les peintures à l’eau, telles les acryliques, les vinyliques. L’utilisation de peintures mixtes est possible. Actuellement en vogue, le papier peint mural est boosté par une kyrielle de nouveautés en couleurs et motifs. Quant au tissu mural, tendu ou collé, il reste un peu délicat à la pose et à l’entretien. Le liège mural, lui, est un isolant et résiste à l’humidité. Il se pose dans toutes les pièces de la maison et se présente sous forme de dalles, de rouleaux ou de panneaux. Quand on évoque le carrelage mural, on loue sa praticité, son esthétisme, son facile mariage avec d’autres revêtements. On en trouve sous toutes les formes : tesselles pour la mosaïque, dalles, carreaux. Pour calculer la quantité à acheter, il suffit de prendre les dimensions de la largeur de la pièce par sa longueur. A la surface obtenue en m2, il faut ajouter 10% pour une pose classique et 15% pour une pose de pointe de diamant.

Les nouveaux panneaux décor

Le lambris mural a eu longtemps un côté ambiance rustique. Ce matériau, qu’il soit en bois massif, revêtu, en PVC, a fait sa révolution. Il permet à présent les fantaisies décoratives alliées à d’intéressantes qualités techniques et peut tout à fait suppléer les plaques de plâtre pour réaliser des cloisons. Si on souhaite un revêtement extérieur, ce sera pour mettre en avant la protection des murs et l’isolation. Parement mural, bardage ou couvre mur sont les options adéquates. Une nouvelle tendance apparaît : les panneaux décor tant en rénovation qu’en neuf. Il s’agit d’une décoration intérieure/extérieure, apparue en Espagne voilà vingt-cinq ans, franchissant les portes des maisons alsaciennes il y a une décennie, arrivée en Lorraine depuis deux ans. Particuliers comme professionnels trouvent là des produits résistants, imputrescibles, lavables, commodes d’entretien, ne présentant aucune séparation de support. D’apparence pierre, brique, minéral, bois, ces panneaux à base de fibre de verre et de résine admettent un large éventail de couleurs. Généralement, la tendance est de faire entrer dans les intérieurs une touche de modernité, en préservant aux extérieurs leur apparence naturelle. Un revêtement pensé et réussi donnera un nouveau look à la maison qui gagnera un cachet certain.