Arrosage à distance : Quelques bons tuyaux…

Arrosage à distance : Quelques bons tuyaux Arrosage à distance : Quelques bons tuyaux...

// En cas d’absence prolongée et de départ en vacances imminent, comment entretenir son jardin ? Si certains se tournent naturellement vers des voisins, des amis ou de la famille, parfois il faut se débrouiller seul. Aujourd’hui des astuces et des méthodes existent, tout comme l’installation de moyens techniques. Encore faut-il prendre

Partir en vacances oui, mais souvent se pose le problème de l’entretien du jardin, qui ne peut pas se faire à distance. Si on veut quitter sa maison l’esprit tranquille, sans retrouver son coin de verdure complètement desséché, des solutions sont possibles, encore faut-il anticiper son absence et préparer son jardin à lutter contre les sécheresses qui existent aussi dans l’Est de la France. Car plusieurs jours de soleil et de chaleurs intensives peuvent avoir de graves conséquences sur ses plantes ou son petit potager. Aujourd’hui, il existe des astuces assez pratiques… pas la peine d’engager de lourds investissements et travaux pour protéger son espace vert.

Les bons réflexes

Avant toute chose, mieux vaut enfourcher sa tondeuse pour que la pelouse ne pousse pas ou peu, si la pluie est au rendez-vous. Et la veille du grand départ, le jardinier doit faire une inspection pour couper les fleurs fanées ou celles qui le seront prochainement afin de faciliter une nouvelle floraison. Le paillage peut aussi être une solution astucieuse. Si en hiver, ce système protège du froid, au printemps, et encore plus en été, il joue le rôle de régulateur thermique en retenant l’humidité, avec des écorces de pin, de la paille, des petits cailloux ou tout simplement avec les déchets du jardin et des arbres… rien ne se perd et tout se récupère ! Le paillage présente l’autre avantage de limiter les mauvaises herbes qui ont tendance à se propager en notre absence. L’idéal est de biner le sol pour repartir sur de bonnes bases.

Adapter selon la météo

Avant le grand départ, il est préférable de jeter un coup d’oeil sur la météo. En fonction des prévisions, vous arroserez si le soleil est annoncé, sans nuages. Si, au contraire, la pluie doit s’inviter, vous pouvez partir l’esprit tranquille. Pour les plantes en pot, qui sont plus sensibles, la raison vous poussera à les regrouper à l’ombre et à prévoir soit des sous-coupes remplies d’eau, soit un contenant plus grand. Et là, pas la peine d’investir. La piscine gonflable pour enfants peut tout à fait jouer ce rôle. Les pots ou bacs avec réservoirs sont idéals pour les géraniums, installés sur le balcon, par exemple.

Système D

Evidemment en cas d’absence prolongée et de présence de plantes fragiles ou d’un petit potager, un système d’arrosage s’impose. Le système D peut alors être très utile, ayant l’avantage de ne pas coûter un centime. Dans ce cas, mettez de côté des bouteilles d’eau en plastique, qui vont ainsi avoir une seconde vie, avant de finir dans la poubelle recyclable. Il vous suffira de couper le fond, de faire un petit trou dans le bouchon, puis de le placer au pied de la racine. La réserve d’eau sera opérationnelle pour quelques jours. En revanche, si vous partez plus de 15 jours et que le jardin est grand, mieux vaut investir dans un système d’irrigation moins rudimentaire. Le goutte à goutte ou l’asperseur (idéal pour les massifs) sont une solution confortable à condition de relier ces systèmes à un programmateur pour un arrosage de nuit, forcément apprécié.
À votre retour, privilégiez le jardin en vous occupant de l’arrosage avant de défaire vos valises, qui, elles, peuvent attendre.